sep16
                     1917 : 4 Couvertures
                     1918 : 4 Couvertures  Index
                    accueil                                                     Quoi de neuf sur le site?
                    Page Précédente                                       Page Suivante
                                CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
                    Magazines Index                 SEP Index             INDEX PUBS
A VENDRE

 
Cliquez sur le titre de chaque couverture pour agrandir celle-ci


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 
A PROPOS DE MA COLLECTION

J'ai commencé à  rassembler ces magazines le 20 Février 2008. Je ne collectionne que des magazines complets, ils sont une très bonne base pour connaitre et comprendre un peu mieux la civilisation américaine au XXème siècle. Le 16 juin 2012, j'ai acquis le 323ème et dernier Saturday Evening Post qui manquait encore pour que cette collection soit complète

De nombreuses pubs parcourent leurs pages. Jusque dans les années 40, la plupart des pubs étaient faites par des illustrateurs, et n'avaient souvent qu'un seul passage dans les magazines. Chaque semaine, par exemple, on découvrait une nouvelle pub pour les soupes "Campbell's". Et à partir des années 1904/5 les pubs pour "Coca-Cola" ont fait leur apparition.
De nombreuses pubs pour les marques de voitures vantaient chaque semaine les progrès de l'automobile.
Et quel bonheur aussi de découvrir les magnifiques couvertures d'illustrateurs tels Harrison Fisher, les deux frères Leyendecker : Joseph-Christian  et  Frank-Xavier, Neysa McMein, Robert Robinson, George Gibbs, Guernsey Moore, Anton Otto Fischer, Edward Penfield, Charles A. Mac Lellan, Eugene Iverd, Z.P Nikolaki, sans oublier les John Falter, Stevan Dohanos, John La Gatta , Mead Schaeffer et autres Amos Sewell ...
J'ai pu me procurer d'autres magazines dont Rockwell a fait la couverture . Et puis j'ai aussi récolté des pubs qu'il a faites, des pochettes d'albums 33T, des illustrations, des livres dont il est l'illustrateur, des timbres qu'il a créés, et aussi des livres biographiques.
Malheureusement, la plupart de ces" chers objets du désir " ne sont disponibles qu'aux Etas-Unis, et il faut donc traquer ce qui nous intéresse sur Ebay. Le décalage horaire n'est pas un atout, et c'est très souvent qu'il faut mettre le réveil dans la nuit pour ne pas louper l'objet rare !!! Mais bon, quand on aime...
Voici donc la suite de cette collection, avec les couvertures des année 1917 et 1918

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

7ème couverture  #07 1917 01 13 Shall we Dance ?  (? x ?cm)                                               
  Sur les 35 premières couvertures que Rockwell fit pour le Post, pas moins de 22 illustraient des enfants, d'abord parceque c'était le sujet préféré de Norman Rockwell, et puis aussi parceque les éditeurs savaient qu'une couverture avec des enfants attiraient un lectorat familial et ces lecteurs étaient une cible potentielle pour les publicitaires...
Pour cette septième couverture, "Shall we Dance ?", Rockwell nous montre que les jeunes filles d'un certain âge sont plus matures que les garçons du même âge et sont plus attirées par les hommes plus vieux qu'elles plutôt que par le jeune freluquet qui vient lui casser les pieds avec son carnet de danses ( avant de leur marcher dessus, certainement ) !
Danser, draguer, et plus si affinités faisaient partie de la jeunesse insouciante des années 20, ce qui leur donnait une sensation de liberté.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

nu #08 1917 05 12 Ready to serve (? x ?cm)
Le patriotisme sera toujours un fil conducteur pour Rockwell, comme on pourra le voir au fil des années.
Cette couverture du 1917 05 12 " Ready to serve "  ( ou " Salute to the colors" ) est  la 8ème de Rockwell, et la première qui nous montre avec évidence l'attachement au drapeau - que l'on ne voit pas mais que l'on devine -.
Du boy-scout au vétéran, en passant par cette jeune fille ( Qui est-elle ? une institutrice, une étudiante, une fille de bonne famille ? ) tous les personnages de cette scène sont respectueux des Couleurs.
Depuis la Guerre Civile, (1861-1865) les sentiments patriotiques étaient très élévés aux Etats-unis, et cette couverture aurait pu choquer le lectorat du Sud.
Rockwell, qui avait commencé sa carrière d'illustrateur au sein de la revue " Boy's Life " continue ici sa relation avec le mouvement scout. Il illustrera d'ailleurs leurs calendriers chaque année pendant 52 ans.
Dès 1925, le calendrier des scouts illustré par Rockwell fut édité. Brown and Bigelow, le plus grand éditeur de calendriers se chargeait de la réalisation et de l'impression. Et chaque année, une nouvelle illustration des scouts venait agrémenter ce calendrier qui devint le plus populaire des calendriers américains.
Jusqu'à 1929, Rockwell travailla gratuitement pour le calendrier des scouts. Ensuite, c'est Brown and Bigelow qui paya Rockwell pour chaque peinture. Et une fois le calendrier édité et mis sur le marché, les droits de chaque image étaient reversés à l'association " Boy Scouts of America ".
Et voici celui de 1955, qui me tient particulièremenr à coeur...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


9ème couverture #09 1917 06 16 Recruiting Officer (? x ?cm)
Une deuxième couverture patriotique à la suite avec "Recruiting Officer" où notre ami Billy Paine paye encore de sa personne en s'affublant d'un uniforme d'officier et d'une superbe épée en bois. C'est qu'un officier doit sembler sérieux et intransigeant avec un regard impitoyable pour celui qui ne fait pas la taille...
Durant cette période de la Première Guerre Mondiale, les posters de recrutement fleurissaient sur les murs des villes. Le plus célèbre fut certainement l'Oncle Sam disant " I want you for the Army" en pointant son doigt sur le lecteur. Il avait été peint par James Montgomery Flagg en 1917.
Flagg fit d'autres posters très célèbres comme "Wake up America", "Tell that to the Marines" et "Together we win".
Pendant la 2ème Guerre Mondiale, Rockwell fut pour les américains ce que fut Flagg pendant la Grande Guerre : Un vecteur de motivation.
Rockwell voulut s'engager en 1917, mais il fut recalé pour poids insuffisant... Qu'à cela ne tienne, il revint à la charge deux jours plus tard, après s'être bourré de bananes, de crème et de sandwiches pour faire le poids, et il fut admis dans la marine !
Sûrement que l'affiche de Flagg avait encouragé le jeune Norman à servir son Pays...

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


nu #10 1917 10 27 Knowledge is Power (? x ?cm)

Sur la couverture du  1917 10 27 " Knowledge is Power " - la 10ème de Norman Rockwell pour le Post - , un jeune garçon ( peut-être Billy Paine ? ) est en retenue après la fin de l'école - regardez, le réveil marque 16h40 - et est "condamné" à écrire un grand nombre de fois la phrase " Knowledge is Power " ( La connaissance EST le pouvoir ). Certainement que cet élève s'est fait remarquer par son indiscipline...
En cette période de 1ère guerre mondiale - les Etats-Unis étaient entrés en guerre le 06 Avril 1917 - , beaucoup de femmes célibataires enseignaient, et ces femmes étaient certainement plus chaperonnées que la plupart de leurs élèves.
D'alleurs le personnage qui rend visite à cette jeune institutrice - peut-être le père du garnement ? - n'aurait-il pas une petite idée derrière la tête avec le petit cadeau qu'il apporte !
Pendant la Grande Dépression, les femmes étaient rarement autorisées à enseigner si leur mari travaillait car l'état considérait qu'avec le chômage omniprésent, un seul travailleur par famille était suffisant.
Rockwell a représenté des scènes d'école à plusieurs reprises, montrant le premier jour d'école, ou bien encore le premier de la classe et aussi l'anniversaire de la maitresse.
Rockwell se plaignait souvent du format des couvertures - avec le titre en haut, et le contenu en bas -qui l'obligeait à une représentation verticale de la scène qu'il voulait montrer et qui limitait sa démonstration.
Aussi laissa-t-il libre court à tout son talent dans son illustration pour un article intitulé " Norman Rockwell visits a Country School " ( NR visite une école de campagne ) paru dans le Post du 1946 11 02,  la largeur de la double page lui laissant toute latitude pour montrer la vie d'une école.


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


 nu #11 1918 01 26 Pardon me  (58,5 x 48cm)           

La 11ème couverture de Rockwell, 1918 01 26 " Pardon Me "a encore pour personnage principal le modèle favori du peintre, à savoir le jeune Billy Paine. Le pauvre se confond en excuses pour avoir écrasé le pied de sa cavalière ! A cette époque les après-midi de thé dansant ( " Tea Dance " ) étaient très populaires à travers tout le pays. Parfois un orchestre jouait la musique, mais la plupart du temps, la musique sortait d'un meuble en acajou qui ressemblait plus à une commode Louis XV qu'à un phonographe ! Et le préposé à la machine ( il y en avait toujours un : souvent le plus timide, ou bien alors celui qui laissait les filles indifférentes... ) s'occupait à retourner les vieux disques 78 tours ( en " Shellac ", le vinyle n'ayant été inventé que plus tard par RCA ), et de les changer, tout en donnant des tours de manivelle pour que l'appareil fonctionne correctement.
Pauvre Billy, continue comme ça, et c'est toi qui va la tourner, cette manivelle !


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


 nu #12 1918 05 18 Off Duty Clown (68,5 x 61cm)

Retour au spectacle pour la 12ème couverture de Rockwell pour le Post, du 1918 05 18 "Off Duty Clown".
Mais spectacle côté coulisses. Le clown a fini sa représentation et lit le journal des sports. Son chien, complice à plein temps ( il a le même chapeau que le clown ) profite de l'aubaine pour faire une petite sieste. Ce compagnon du clown n'est autre que Lambert, le chien de Rockwell, modèle pour l'occasion.   ( Les chiens ont toujours été très importants pour Rockwell )
Le gamin semble étonné de voir un clown en train de lire le journal, il faut dire que dans les campagnes, le cirque était souvent la seule distraction qui passait parfois dans les villages, et les différents acteurs de ce spectacle avaient une aura toute particulière du fait de la rareté de leur passage. Les grands cirques, comme Barnum & Bailey and Ringling Brothers étaient en tournée permanente et apportaient bonheur et émerveillement à tous leurs spectateurs

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 nu #13 1918 08 10 The Haircut (? x ?cm)
 
La 13ème couverture de Rockwell pour le Post, 1918 08 10 " The Haircut " est une petite scène toute simple où une mère pleure la première coupe de cheveux de sa fille qui, hilare devant sa nouvelle tête, le vit très bien ! On peut admirer le sérieux du garçon-coiffeur, très appliqué à sa tâche, ne s'occupant pas des sentiments de l'une ou de l'autre.
Cette couverture ne laissera pas le souvenir d'un grand Rockwell, contrairement aux deux autres représentations de la profession de coiffeur-barbier qu'il fit plus tard : 1936 09 26 " The Barbershop Quartet " et 1950 04 29 " Shuffelton's Barbershop "

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

#14 1918 09 21 Red Cross Volunteers (? x ?cm)

Les couvertures sentimentales étaient en vogue quand Rockwell commença d'oeuvrer pour le Post. Oh, pas du sentimentalisme à la Balzac, Dickens ou Zola, mais plutôt du sentimentalisme de tous les jours, qu'il piochait dans les journaux ou les scènes de rue.
Comme ici, avec cette quête pour la Croix Rouge, où ce bourgeois va donner une pièce à la petite fille qui elle, donne sa journée pour une oeuvre caritative. Chacun donne ce qu'il peut, du temps ou de l'argent...
Rockwell servira plusieurs fois la cause de la Croix Rouge en réalisant différentes illustrations à différentes époques.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
 
                   Magazines Index                  SEP Index               INDEX PUBS
                    accueil                                                     Quoi de neuf sur le site?
                    Page Précédente                                           Page Suivante
                                CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site