Autres Magazines 1ère partie

(American Boy, Boy's Life...)

 
                  accueil                                                          Quoi de neuf sur le site? 
                  page précédente                                            page suivante
                            CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
                   Magazines Index               SEP Index                 INDEX PUBS                      Cliquez sur les liens sous les photos pour agrandir celles-ci !
Comme dans les précédents chapitres, les couvertures que j'expose sont celles des magazines que je possède, je propose des montages pour les autres, suivez les liens !
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
N'oubliez pas d'aller aussi visiter la page
"d'autres magazines"
qui est consacrée aux couvertures de Norman Rockwell que l'on n'a que peu de chance de voir un jour, - et que je n'ai pas - car elles ont quasiment un siècle, et présentaient des magazines à très faible diffusion. Très peu subsistent encore, jalousement gardées par leurs propriétaires
Combien en reste-t-il encore? Et à quel prix...???
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
  AMERICAN BOY
   Other Mags AB       other mags ab      other mags ab
                  1920 04                             1916 12                                  1917 06
 Boy walking with a Box of Puppies     To Grandpa from Jack                 Promissing Talent
  other mag ab
            1917 07
* "The American Boy" fut publié de 1899 à 1941. Son créateur, rédacteur et éditeur était Griffith Ogden Ellis, qui avait été Vice Président de la "Bank of Detroit" et président de la commission des Tramway de Detroit. Egalement un des co-fondateurs des "Boy Scouts of America"
Ellis trouva l’idée de créer ce magazine quand son neveu Willie Sprague fut puni par sa mère et seulement autorisé par celle-ci à lire "Youth’s Companion" qu’Ellis trouvait "gnangnan". Aussi Ellis transforma t-il "The American Boy" en un magazine plein d’aventures avec de nombreuses nouvelles et des héros récurrents. Il fit paraître ce magazine comme si Willie avait toujours 15 ans même si Willie était devenu un adulte.
Willie Sprague fut tué à la guerre à l’âge de 27 ans. Ellis créa alors un personnage qui devait servir de fil rouge au magazine, Skeeter Bennet, étudiant de 15 ans et demi.
A cette époque, "The American Boy" était le magazine pour la jeunesse le plus diffusé. En 1929, Ellis racheta "Youth’s Companion" et les deux magazines fusionnèrent.. Cela doubla pratiquement la diffusion de "The American Boy", qui atteint environ 300.000 vente en moyenne.
En 1939, Ellis revendit le magazine à son directeur des ventes, Elmer Presley Grierson qui avait formulé des offres d’achat pour ce magazine depuis plusieurs années. Grierson, à son tour, introduit un nouveau personnage en prenant comme modèle John, son fils de 15 ans.
Que trouvait-on dans "The American Boy" ?
Des fictions mettant en scène des pirates, des soldats, du sport, des animaux et des aventures de toutes sortes.
Beaucoup de publicités pour des jeux, des jouets, des articles de sport et de camping. Et des automobiles. (Car le lecteur de "The  American Boy" influençait beaucoup l'acheteur potentiel d'automobile !)**
Une rubrique mensuelle intitulée "Friendly Talks with the Editor" ("Conversation amicale avec le Rédacteur") où celui-ci donnait son avis sur un  sujet de société comme la loyauté, la sportivité ou l’étique au travail.
On trouvait également des articles sur la technologie et des plans pour construire des objets en carton. 
Il y avait aussi des articles expliquant le fonctionnement des choses, des puzzles, une rubrique philatélique, des interviews de jeunes garçons relatant leur hobbies, des conseils pour gagner de l’argent, et des dessins humoristiques.
Le dernier N° de "The American Boy" paru en Août 1941.*
Voici quelques unes de ses couvertures à travers ses années de parution. Et d'autres ici.
Ils ne sont pas faciles à se procurer, vue leur diffusion plutôt restreinte. Rockwell est bien dans son style de l'époque, mettant en scène de jeunes adolescents dans des scènes humoristiques ou pleine d'un charme naïf. Ces couvertures avaient été refusées par les grands magazines de l'époque comme le Saturday Evening Post, Life, ou Judge , et elles faisaient donc le bonheur des petits éditeurs qui voyaient leur diffusion augmenter à chaque (rare) couverture du peintre.
Rockwell fit cinq couvertures pour ce magazine, et voici celle qui me manque .

* Cet historique est la traduction de l'article du blog très documenté d'Amy Nabours que j'ai trouvé sur le net : http://adventuresofoldthings.blogspot.fr/2012/11/the-american-boy-magazine.html
** Publicités trouvées sur : http://amhistory.si.edu/onthemove/collection/object_504.html

A propos de "Ready for his Turn"
 Favorable à la guerre depuis le torpillage du Lusitania le 07 mai 1915, les Etats-Unis déclarèrent la guerre à l’Allemagne le 06 Avril 1917.
De nombreux hommes s’engagèrent et Rockwell nous montre ce jeune cadet prêt à partir.
Il est debout devant sa cheminée, et il regarde les trois portraits accrochés au dessus du manteau de la cheminée.
Ce sont ses ancêtres. Et tous ont aussi servi leur pays.
Le plus grand portrait, au centre, représente sans doute son arrière arrière grand-père, en tenue d’officier de la Guerre d'Indépendance. Les Américains lui doivent sans doute une partie de leur liberté.
A moins que ce ne soit son arrière grand-père pendant la Guerre de 1812, de nouveau contre les Tuniques Rouges..
A sa droite, on peut voir son grand-père, en tenue de Soldat pendant la Guerre de Sécession.
Et à sa gauche, l’uniforme que porte son père était celui des soldats de la guerre Hispano-Américaine, à la fin du XIXème siècle. Cette guerre ne dura que quelques mois en 1898, mais aboutit à l'indépendance de Cuba en 1901.
C’est son tour, maintenant, et sans doute son portrait viendra s’ajouter aux trois autres pour les générations futures…
Mais, certainement idéaliste, il ne sait sans doute pas dans quelle innommable boucherie son engagement va le mener.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
BOYS' LIFE
 othermags 01   Other Mags BL    other mags bl   
  1934 02 Carry on                         1937 02 Scouts of many Trails   1943 02 A scout is Friendly       

  other mags bl   other mags bl    other mags bl 
   1953 02 On my Honour                1955 02 The right Way                1956 02 The Scoutmaster       
  other mags bl  other mags bl   other mags bl     
   1957 02 High Adventure             1958 02 Mighty proud            1959 02 Tomorrow's Leader
   other mags bl othermags 01  other mags bl          1960 02 Ever Onward                  1961 02 Homecoming                  1962 02 Pointing the Way        
  other mags bl  Other Mags BL other mags bl
                    1963 02                          1964 02 Fitness Record        1965 02 A good Moment
 A good sign all over the World
  autres mags 01  other mag bl  other mag bl
1941 02 A Scout is helpful       1926 02 A good Turn                1951 02 Forward America
 other mag bl  other mag bl  other mag bl
       1947 02 All Together           1948 02 Men of Tomorrow            1950 02 Our Heritage
 other mag bl   other mag bl   other mags bl
    1932 02 Out of Defeat              1939 02 The Scouting Trail  1938 02 America builds for Tomorrow  
  other mags bl  other mags bl   other mags bl
      1934 04 Spring-Winter             1933 02 Scouts of the World   1944 02 We too have a job to do
 other mags bl
    1971 02 60th Birthday
En 1911, George S. Barton fonda et publia la première édition de "Boy's Life". L'éditeur s'appelait Joe Lane. Le premier nom du magazine était "Boys' and Boys Scouts' Magazine". A cette époque trois organisations se disputaient le mouvement Scout : the American Boy Scouts, the New England Boy Scouts et the Boy Scouts of America

Le premier N° de Boys' Life parut le 1er Janvier 1911. 5000 exemplaires furent imprimés, et très peu subsistent aujourd'hui. Le 1er Mars 1911, la revue passa de 8 à 48 pages, avec une couverture en deux couleurs et sa taille actuelle. Boy's Life fut racheté en 1912 par the Boy Scouts of America, qui en fit son magazine officiel. Et Edward Cave en devint l'éditeur
De nombreux auteurs tels Isaac Asimov, Ray Bradbury ou Arthur C. Clarke ont écrit dans ses colonnes.
Après avoir fournit quelques illustrations à Boy's Life, Rockwell en devient le directeur artistique en 1913
Il produisit cinquante trois couvertures pour Boys' Life,  en voici quelques unes . Et il peignit aussi un très grand nombre d'illustrations pour le mouvement Scout, très présent aux USA.
Sa dernière couverture pour cette revue parut en 1971.
  A PROPOS DE " A Scout is Helpful"

autres mags 01
1941 02 A Scout is helpful
Créée en 1939 pour le calendrier 1940 des Boy Scouts of America, cette illustration, qui parut en couverture de "Boy's Life" de 1941 02 représente un jeune Scout sauvant héroïquement une jeune enfant d’une rivière en crue.
Rockwell s’inspira du Grand Ouragan de 1938 qui sévit sur sa région,  la Nouvelle Angleterre. C’était le plus gros ouragan depuis 1869. Ces déchainements climatiques, auquels il faut rajouter celui de 1944 sur l’Atlantique Nord affectèrent beaucoup la région où habitait Rockwell, et même sa maison fut touchée.
Les couleurs employées par Rockwell accentuent encore l’effet dramatique de la scène. Le jeune Scout à le regard volontaire de celui qui sait qu’il fait bien. Il tient fermement la petite fille qu’il a recouverte d’un plaid, et fait attention aux obstacles qui pourraient entraver sa route. La petite fille sait qu’elle lui doit la vie et son regard va vers le jeune homme. Sur l’épaule du Scout le petit chat, compagnon de la gamine, s’accroche de toutes ses forces pour ne pas tomber dans l’eau. Heureusement, la berge qui semble proche annonce la fin des soucis de ces « naufragés ».
Sur la couverture, un texte rappelle la 3ème loi Scout : "A Scout is Helpfull : he must be prepared at any time to save life, help injured people and share home duties. He must do at least one “Good Turn”  to somebody each day” (Un Scout est Secourable : il doit être prêt à tout moment à sauver des vies, à aider des blessés, à partager les tâches de la maison. Il doit accomplir au moins une bonne action par jour vis-à-vis de quelqu’un).
La petite fille s’appelle Mary Hall. Elle avait 5 ou 6 ans à l’époque de la séance photos.
C’était la première fois qu’elle posait pour le peintre. Elle raconte que ses parents l’avaient pomponner pour l’occasion, lui mettant des beaux habits et soignant parfaitement sa coiffure en laissant apparaître ses jolies boucles.
Ce n’était pas exactement ce que Rockwell recherchait, et il avait une idée précise de la question.
Aussi, Rockwell expliqua à la petite fille qu’en fait, elle devait passer pour une victime de l’ouragan en train d’être sauvée par un jeune Scout.
Rockwell ne dit rien à la mère, et il convainquit la gamine d’enlever sa belle tenue d’anniversaire. Il l’emmena en sous-vêtements dans la cuisine et lui mouilla les cheveux sous le robinet. Ensuite, il la recouvrit d’un plaid.
Ainsi, elle l’avait vraiment l’air d’être une survivante de la tempête !
Mary Hall apparaître ensuite sur une peinture de 1945 "Little Lord Fauntleroy", puis sur la pochette du Post daté de 1948 12 25 "Christmas Homecoming" (à droite avec le chemisier blanc).
Elle fut aussi guide pour le Musée Rockwell de Rutland, dans le Vermont.
De tous les clients de Rockwell, "Boy Scouts of America" était parmi les plus exigeants, et le responsable demandait souvent des modifications au travail du peintre. Rockwell devait donc régulièrement rectifier ou repeindre carrément une partie du tableau. Et ses toiles faisaient de nombreux aller-retours entre le peintre et l’éditeur, jusqu’à l’accord final de ce dernier.
 "A Scout is Helpful" ne fit pas exception ! La première version de ce tableau montrait le Scout avec  un pantalon mouillé jusqu’aux genoux. L’éditeur demanda à Rockwell de lui mettre un short, car d’abord c’était la tenue habituelle des Scouts et aussi parce qu’un Scout devait toujours paraître net! Impression qu'était loin de donner un pantalon mouillé…
Il faut savoir rester digne !
A PROPOS DE " FITNESS RECORD"
Other Mags BL  other mag sm
Un an avant la sortie de cette couverture de 1964 02, ("Fitness Record") Le magazine "Scouting" montrait en couverture Rockwell en train de peindre la couverture de Boy's Life.
Ce magazine parut en Février 1963, et on peut se rendre compte que le tableau est quasiment terminé, et qu'il ne reste sans doute que quelques finitions à appliquer. Ce qui nous indique donc que Rockwell s'attelait à ses commandes très tôt, pour être sûr de tenir ses engagements. Sa conscience professionnelle a toujours été un de ses moteurs, et il était réputé pour la rigueur de son emploi du temps.
Retrouvez l'histoire de "Fitness Record" dans le chapite consacré à "Scouting Magazine" sur la page "Autres Magazines 04"
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
 
                   Magazines Index           SEP Index             INDEX PUBS
                  accueil                                                          Quoi de neuf sur le site? 
                  page précédente                                            page suivante                             CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site