BIOGRAPHIE

 
     Autres Magazines Index         S.E.P Index        Index Pubs
                                            Quoi de neuf sur le site ?




Une exposition ayant pour thème la lecture se tiendra à la mairie de BAULE, dans le Loiret, du 07 au 31 Octobre.
J'ai choisi une centaine de pièces de ma collection pour illustrer cette exposition. Vous y retrouverez plus de 60 magazines, une douzaines de publicités, quelsues illustrations, un calendrier et quelques objets ayant rapport à Norman Rockwell, au Satuday Evening Post... et à la lecture !
Avec entre autres le premier Post illustré par l'artiste ("Salutation" du 1916 05 20, et le premier livre qu'il a illustré ("Tell me Why" de 1912 10)
L'entrée de l'exposition est gratuite, les horaires d'ouverture sont ceux de la mairie. Je vous donnerai plus de précisions dans les jours qui viennent, en attendant, voici l'affiche de cette expo. Je serai présent tous les samedis de 10h00 à midi.
"Vernissage" le 07/10 à 11h00

quoi de neuf

quoi de neuf
Pour tout renseignements complémentaires à propos de cette expo, vous pouvez m'écrire à l'adresse suivante : lescinqs_nr@hotmail.fr

 

NORMAN ROCKWELL
( 03/02/1894 - 08/11/1978 )


C'est par le biais de ma collection personnelle, que j'aimerais vous faire partager tout le talent de cet artiste majeur du XXème siècle, à travers son époque, et son Amérique.

 

Norman Rockwell est un illustrateur américain né à New York le 3 février 1894, et mort à Stockbridge (Massachusetts) le 8 novembre 1978 (à 84 ans). Peintre naturaliste de la vie américaine du XXe siècle, il est célèbre pour avoir illustré de 1916 à 1963 les couvertures du magazine Saturday Evening Post .
 

Biographie

Enfant, il présente des prédispositions naturelles pour le dessin et entre en 1908 à la Chase School of Fine and Applied Arts. En 1910, il abandonne ses études et entre à l'Art Students League of New York, où il perfectionne sa technique auprès de George Bridgeman et Thomas Fogarty. À seize ans, il illustre son premier livre, Tell me why, Stories, et commence une longue collaboration avec le mouvement des boy-scouts des États-Unis en illustrant la revue Boys' life.

C'est le 20 Mai 1916 que parait sa première couverture pour le magazine The Saturday Evening Post. Il devient dès lors le peintre de l'Américain moyen et son nom est à jamais identifié à cette revue dont il réalise les plus célèbres illustrations et couvertures jusqu'en 1963. En 1935, il illustre les romans de Mark Twain, Tom Sawyer et Huckleberry Finn. En 1943, il participe à l'effort de guerre en publiant ses quatres tableaux  The Four Freedoms distribués dans le monde entier. Dans les années 1950, il est considéré comme le plus populaire des artistes américains et fait les portraits d'Eisenhower, de Kennedy et de Nasser. Il peint son Triple Autoportrait : par une mise en abyme, le peintre se peint en train de se peindre en se regardant dans un miroir. En 1958, il peint The Runaway.

Les années 1960 voient le déclin de l'illustration au profit de la photographie et le changement de directeur artistique amène Rockwell à quitter le Saturday Evening Post. À la fin des années 1960, il travaille pour la revue Look et illustre des thèmes plus en relation avec les convulsions politiques du temps. Sa plus célèbre illustration pour Look représente une petite fille noire américaine se rendant à l'école, escortée par des agents fédéraux, en pleine période ségrégationniste. Vers la fin de sa vie, il fera encore des affiches publicitaires et le calendrier des boy-scouts jusqu'en 1976.
 

Sa peinture

L'art de Norman Rockwell se situe dans une période charnière de l'histoire de l'illustration. Il est l'héritier de la tradition américaine du XIXe siècle et tout particulièrement de Howard Pyle, qui en fut l'un des plus importants représentants par ses livres d'aventures et qui l'influenca très profondément. À la suite de Joseph Christian Leyendecker, sa peinture sera représentative d'une nouvelle manière qui s'imposera avec l'essor des magazines illustrés entre les années 1920 et 1950. Il fait la synthèse entre ces deux courants et, par son style précis et méticuleux, il annonce l'hyperréalisme.

 

Influences

Outre Pyle et Leyendecker, Norman Rockwell fut influencé par des maîtres de l'art occidental. Vermeer, Frans Hals, Chardin, pour leurs scènes d'intérieurs, le Meissonier des peintures de genre, le portraitiste John Singer Sargent. On trouve aussi des réminiscences de Winslow Homer dans ses illustrations de Tom Sawyer. Les illustrateurs anglais de l'époque victorienne ont eu aussi une grande influence, tels ceux des ouvrages de Charles Dickens ou de Lewis Carroll, Hablot Knight Browne, Arthur Rackham et John Tenniel.

À son tour, Norman Rockwell influencera nombre d'illustrateurs à travers le monde.
 

Technique

Norman Rockwell a expliqué son travail technique dans deux ouvrages, My Adventures as an Illustrator et Rockwell on Rockwell : how I make a picture. Il commençait par choisir son sujet, dont il faisait plusieurs esquisses et croquis pour élaborer l'idée de départ, puis il réalisait un dessin au fusain très précis au format identique à celui de la toile définitive. Il reportait ce dessin sur la toile et commençait la peinture proprement dite. Il peignait à la peinture à l'huile très diluée à l'essence, chaque couche était recouverte de vernis à retoucher, ce qui aura des conséquences néfastes pour la conservation de certaines de ses toiles, le vernis jaunissant de manière irrémédiable.

À partir des années 1930, Rockwell ajoute un nouvel auxiliaire à son travail, la photographie, ce qui lui permet de travailler avec ses modèles sans leur imposer des temps de pose trop longs. Le procédé aura une influence sur son œuvre en orientant sa peinture vers le photoréalisme.

Style

Le style de Norman Rockwell a été qualifié de storyteller (narratif). Comme illustrateur, il faisait en sorte que ses œuvres soient en parfaite correspondance avec les textes qu'il illustrait (c'est le cas de Tom Sawyer). Pour ses couvertures de magazines, chaque détail avait un rôle dans la narration de la scène. Son travail a évolué d'un naturalisme hérité du XIXe siècle à une peinture plus réaliste et précise dans sa période la plus prolifique. Il use aussi de la caricature pour accentuer le caractère comique de certaines situations
(Source: Wikipedia)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 
A PROPOS DE
sep1938


#################################################
08 NOVEMBRE 1978
MORT DE NORMAN ROCKWELL

#################################################


Le 08 Novembre 1978 Norman Rockwell mourrait chez lui, à Stockbridge, Massachusetts.
Il avait succombé à un emphysème. Il avait 84 ans.
(Retrouvez ici en vidéo l'annonce de son décés sur ABC News ainsi qu'une courte rétrospective de sa vie)
De santé fragile après une chute de vélo qu’il avait faite en 1974, la vieillesse ne l’avait pas empêché de peindre quasiment chaque jour. Sa dernière couverture de magazine était parue en Juillet 1976 pour le magazine American Artist, commémorant à sa façon le bicentenaire des Etats-Unis.
Il laissait sur son chevalet une toile inachevée, «Portrait of John Sargeant and Mahican Chief Konkapot »
Ses obsèques se déroulèrent dans la petite église de Stockbridge, ville de sa dernière résidence. C'est dans cette église qu'il avait épousé Molly Punderson, sa troisième épouse.
Sa tombe se trouve au cimetière de Stockbridge.
Le Saturday Evening Post lui rendit hommage avec un N° Spécial entièrement consacré au peintre et qui parut en Janvier 1979
Voici la page-hommage que "Time" du 1978 11 20 consacra à la mort du peintre.
Et le Norman Rockwell Museum garde intacte la mémoire du peintre par le biais de centaines d'oeuvres originales, issues de dons, d'achats ou de prêt de particuliers.
                                     

 ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

     Autres Magazines Index         S.E.P Index       Index Pubs
                                            Quoi de neuf sur le site ?



































 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site