Les Publicités 4ème partie

(Amway, BF Goodrich, Fisk Rubber Company, Edison Mazda Lamps, Famous Artists Course,...)
                  accueil                                                          Quoi de neuf sur le site? 
                  page précédente                                         page suivante
                            CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
                    Magazines Index              SEP Index             INDEX PUBS                      Cliquez sur les liens sous les photos pour agrandir celles-ci !
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
 
AMWAY                          logos

pub04 1968 Let me tell you about Amway

En 1940, un jeune étudiant de 14 ans, Richard DeVos s'associa avec un autre étudiant, âgé de 16 ans, Jay Van Andel. Celui-ci avait l'âge légal pour conduire et le deal était d'emmener Richard tous les jours à l'école, moyennant 25 cents par semaine pour l'essence de la Ford Model A!
Ils scellèrent leur accord, et ce fut le début d'une très longue amitié.
Il firent ensuite plusieurs petits boulots ensemble, puis en 1959, ils créèrent une société vendant des produits d'entretien pour la maison qui, en vingt ans atteignit le milliard de dollars de chiffres d'affaire et le nombre faramineux de 300000 distributeurs ! Ceux-ci étaient considérés comme des partenaires de l'entreprise, et vendaient des milliers de produits.
Spécialiste des produits d'entretien, d'hygiène et de beauté la société qui se voulait suivre le mode vie américain, le fameux "American Way" s'appela donc "Amway"
Comme la société était spécialisée dans des produits ménagers et familiaux, qui d'autre que Norman Rockwell pouvait s'occuper de la promotion d'Amway ?
Il fit donc le portrait d'Américains moyens et ceux-ci  parurent en 1968 dans des magazines de grande diffusion, comme "The Reader's Digest" et "TV Guide". Il y eu en tout huit publicités différentes: celle qui est montrée ci-dessus et voici les sept autres.
L'une d'entre elles représente d'ailleurs les deux fondateurs d'Amway, Richard DeVos et Jay Van Andel. Elle parut dans le n° de Décembre 1969 du Reader's Digest.
Richard DeVos tenta sa chance en politique mais fut battu pour l'élection au poste de gouverneur du Michigan en 2006. Retrouvez le sur cette vidéo biographique, où on le voit avec son compère à leurs début. Hélas, cette vidéo a des problèmes de son, mais c'est la seule que j'ai trouvée avec des photos de leur jeunesse. Mais les images sont correctes.
Selon le magazine Forbes, DeVos possède la 65ème fortune mondiale !
Jay Van Andel avait été président de la Chambre de Commerce des Etats Unis de 1979 à 1980. Il est mort en 2004, atteint par la maladie de Parkinson.
Et Amway se porte toujours très bien, merci !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

BF GOODRICH          Pubs 04

Pubs 04   pubs 04
   1920 04 Hey Fellers !    1920 06 Boys! Buy this Book!

Après la Guerre de Sécession, le Docteur Benjamin Franklin Goodrich obtint une licence d’exploitation de Charles Goodyear et acheta the Hudson Rubber Company - spécialisée dans le caoutchouc - à Melrose dans l’état de New York. La compagnie fit faillite et, en 1870, il crée à Akron, dans l’Ohio la société qui porte encore son nom, BF Goodrich .

Benjamin Goodrich fut le premier homme à avoir un téléphone à Akron. C’était un cadeau d' Alexander Graham Bell, son inventeur, et il reliait la maison de Goodrich à son usine.

Dès 1881, BF Goodrich comprit que l'essor d'une société passait aussi par la communication, et il embaucha un publicitaire qui prospecta de nouveaux clients. Puis ils embauchèrent des illustrateurs pour peindre les publicités qui paraissaient dans le monde entier, comme celle-ci, en Italie.
Et quand la carrière et la réputation de Norman Rockwell commença à émerger dans les années 20, il sembla naturel pour BF Goodrich de faire appel à lui.
Il est intéressant de noter que les publicités commissionnées par le manufacturier étaient destiné en premier à la revue " St Nicholas ", un des magazines où Rockwell avait fait ses début professionnels. Ses premières illustrations dans ce magazine lui avaient laissé une réputation de " Peintre des enfants ", aussi BF Goodrich le commissionna pour cette publicité à propos des ses pneus pour bicyclette, mais elle parut en Avril 1920 dans "The American Boy"!
Deux mois plus tard, sans doute pour ne pas froisser "St Nicholas" une deuxième pub signée Rockwell fut commissionnée par BF Goodrich, et celle-ci parut cette fois dans le n° de Juin de "St Nicholas". Cette pub incitait les garçons a commander le livre "Boys Book of Sports" édité par Goodrich. En plus, ce livre était gratuit.
En fait cette deuxième pub reprenait le visage de l'enfant jovial qu'on avait vu sur sa bicyclette dans la pub précédente ! Il ressemble beaucoup à un des modèles que Rockwell employait beaucoup à cette époque, Buddy Ogden. On l'avait vu en 1919 pour les couvertures du Post "Valedictorian" et "Asleep on Job". On le retrouvera en 1922 pour"The Sphinx", toujours pour le Post.


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


FISK  RUBBER  COMPANY    Pubs 04                                                                 
Pubs 04   Pubs 04     Pubs 04
 1917 01 13 Fisk Red Tops    1917 05 31 Fisk Bicycle Club          1924 05 Hobo

Pubs 04    Pubs 04  pubs 04
  1925 02 21 Gramp's                  1924 06 07 Fisk Boy            1919 08 Fisk Club members

  pubs 04  pubs 04   Pubs 04
1917 07 26  Fisk Club : Boys      1919 07 Fisk Club                 1924 Sleeping Sheriff
    are doing their bit           Always something doing...
 
Les origines de Fisk sont assez obscures. Noyce W. Fisk racheta une société à Springfield, Massachussets en 1898. Cette compagnie produisait des pneus pour vélos et d’autres objets en caoutchouc.. Il reprit l’activité de l’usine sous son nom , et produisit son premier pneu pour automobile en 1899.
En 1916, la " Fisk Rubber Company "construisit une nouvelle usine à Chicopee Falls, Massachussets qui produisait 5000 pneus par jour.
Mais la dépression de 1929/1930 fit péricliter la société, qui fut absorbée par " United States Rubber Company " qui fait maintenant partie d'Uniroyal, et donc de Michelin.

Parfois appelé " Le Fils préféré de l'Amérique", le petit garcon, mascotte de Fisk, apparut en 1907 quand Burr Giffen, un jeune artiste travaillant pour Fisk dessina un gamin en pyjama qui baillait, une chandelle dans la main gauche et un pneu sur l’épaule droite.
La direction de Fisk fut enthousiasmée par ce dessin, et le slogan  « Time to Re-tire » fut rajouté ( Il est temps de changer le pneu ) « Re-tire »- jeu de mots avec « retire » qui veut dire « retirer de la circulation (pour un objet) ou « mise à la retraite » (pour un homme) – Slogan et dessin furent dûment  enregistrés dès 1910.
Ce slogan plaisait beaucoup à Norman Rockwell qui ne se fit pas prier pour réaliser des publicités pour Fisk. Et ses illustrations furent très populaires dans tout le pays. Son sens de l’humour contribua grandement à cet engouement.
Le sheriff endormi que vous voyez plus haut semble être Dave Campion, un modèle que Rockwell utilisa plusieurs fois, que ce soit pour des couvertures de magazines (1920 07 31 " The open Road ",1922 04 08 "Threading the Needle", 1923 12 08 "Christmas Carol",  1926 06 26 "The Scholar") ou des publicités. Il était libraire, et sa plus grande fierté était que les gens le reconnaissent quand il figurait en couverture du Post, ou pour une pub pour Interwoven...
Cette image est en faite une carte postale de 1925 qui m'a été offerte par mon ami Jack, du New Hampshire. Elle a été écrite, et a circulé de Boston, Massachusetts, à Brattleboro,  Vermont, en avril 1925 ! Beau cadeau, non?

La pub du 1917 01 13 Fisk Red Tops est la première de Rockwell parue dans un Saturday Evening Post
Le Fisk Club Members était réservé aux jeunes ados et concernait les pneus de bicyclette. De nombreuses publicités furent réalisées par Norman Rockwell pour cette branche crée par Fisk Tires. Elles mettaient en scène des jeunes garçons, souvent des scouts et montraient la fierté des membres du club à afficher leurs valeurs, leur camaraderie et leur sens de l'obissance à la hiérachie.
Le gamin qui plonge, dans la publicité de 1919 07  n'est autre que Billy Paine, modèle favori et ami de Norman Rockwell. Hélas, ce gamin devait disparaitre l'année suivante lors d'un tragique accident. (Voir sur la page "Autres Magazines 08" l'article consacré au "National Sunday Magazine")
Les publicité du Fisk Club Members paraissaient surtout dans le magazine "St Nicholas", et dans une moindre mesure, "Youth Companion" et "American Boy".

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



EDISON MAZDA                             Pubs 04
 
Pubs 04      Pubs 04     Pubs 04
   1925 09 But you have Light      1922 06 Party after the Party    1920 05 15 The Melody of Music

    pubs 04  pubs04    pubs04      
                  1920 06                       1922 10                       1920 03 20
 What a Difference Light makes!   The Children's Hour      The Stuff of which Memories are made

  Pubs 04
  1925 03 21 Boy Studying

Né en 1847 à Milan dans l’Ohio, Thomas Alva Edison était le plus jeune de sept enfants.
Son père était un modeste artisan touche-à tout et sa mère une ancienne institutrice
Viré de son école à 10 ans car trop curieux, c’est sa mère qui prend le relais et lui fait les cours.
Lisez la suite de l’incroyable biographie de Thomas Edison ici.
Inventeur de génie, on lui doit entre autres le phonographe, la centrale électrique, le kinetoscope ( Premier appareil de visualisation cinématographique ), la première pile alcaline,  il fonde les premiers studios de cinéma. Ses travaux ont aussi servi à l'invention de la chaise électrique.
Décoré dans de nombreux pays pour services rendus à l’humanité, il meurt en 1931.
Il fonde le "Menlo Park", à Newark dans le New Jersey. Cet empire industriel sera rebaptisé Edison Township en 1954
Une de ses  inventions majeures est l’ampoule électrique dont il dépose le brevet en 1878.
En 1892, il s’associe avec une autre compagnie pour fonder la General Electric.
Il a déposé près de 1100 brevets dans sa vie, et on le crédite de près de 1300 inventions !
En 1920, sa société contacte Norman Rockwell pour composer une série de publicités pour Edison Mazda Lamp.
Ces magnifiques peintures sont devenues des classiques dans l’œuvre de Rockwell. En voici quelques autres. Rockwell en a réalisé une vingtaine
La 4ème illustration représentée ici orne en fait un buvard. A l'origine, elle était parue dans le Post du 1920 06 12. Beaucoup de ces illustrations publicitaires paraissaient d'abord dans la presse, puis étaient déclinées sur différents supports comme les buvards ou les calendriers. Ce buvard date du début des années 20, et il m'a été offert par mon ami JACK, du New Hampshire.
La publicité du 1922 10 "The Chidren's Hour" est à rapprocher de la couverture de "Country Gentleman" du 1920 02 07 "Shadow Artist". Les enfants sont autant subjugués dans l'une que dans l'autre... On ne jette pas une recette qui marche !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


FAMOUS ARTISTS SCHOOL              Pubs 04 

Pubs 04             Pubs 04          Pubs 04   
           1949 04 23                             1955 03 12                         1960 02 13
   Saturday Evening Post                 Saturday Evening Post         Saturday Evening Post   


  pubs 04  pubs04
          1964 01 14 Look             1966 Catalogue Top Value

En 1948, suite à une conversation avec Norman Rockwell, Albert Dorne créa un cours de dessin par correspondance, la "Famous Artists School"
Il s’entoura, outre Rockwell,  de dix des plus talentueux illustrateurs de l’époque, à savoir : John Atherton, Austin Briggs, Stevan Dohanos, Robert Fawcett, Peter Helck, Fred Ludekens, Al Parker,  Ben Stahl, Harold von Schmidt et Jon Whitcomb. D’autres les rejoignèrent  ensuite, comme Gilbert Bundy  ( Cliquez sur les liens pour voir quelques unes de leurs oeuvres ! )
Les différents cours prodigués étaient la peinture, l‘illustration , le dessin et les « cartoons », ce dernier cours étant supprimé dans les années 80, alors que les trois autres sont toujours diffusés.
Chaque cours consiste en 24 leçons, chaque nouvelle leçon étant envoyée à l’étudiant quand la précédente est assimilée. Quand un étudiant renvoie sa leçon et les exercices qui la composent, celle-ci est analysée et corrigée par un artiste professionnel qui donne ensuite des conseils à l’étudiant.
En 1948, le cours complet de deux ans coûtait 300 $, payable mensuellement, et 11,55$ pour le kit de peinture à l’huile. Il se présentait, une fois le cours complété, sous la forme de quatre (parfois trois) classeurs. Voyez mes exemplaires ici.
Ce cours existe toujours et un magazine a été diffusé de 1952 à 1968.
Dès la création de ce cours, les publicités fleurirent dans les journaux, et c’est la plupart du temps Norman Rockwell qui était mis en avant, comme sur les cinq publicités ci-dessus. Il faut dire que son aura était au firmament des illustrateurs , et que c’était un atout imparable !
Un des slogans est  " Nous cherchons des personnes qui aiment dessiner ! "

Vous pouvez lire les biographies (en anglais) de ces prestigieuses signatures ici :Albert Dorne, John Atherton, Austin Briggs, Stevan Dohanos, Robert Fawcett, Peter Helck, Fred Ludekens, Al Parker, Ben Stahl, Harold von Schmidt, Jon Whitcomb et Gilbert Bundy

Sur la 4ème pub, extraite du magazine Look de 1964 01 14, vous pouvez voir Albert Dorne, celui qui a fondé le "Famous Artist's School"... mais aussi la "Famous Writers School" et la "Famous Photographers School".
Il commença sa carrière en faisant les lettrages pour Saul Tepper, avant de travailler pendant 5 ans dans la pub au Studio d'Art d'Alexander Rice.
Il quitta ensuite le studio pour se lancer dans une carrière "Freelance" et bientôt, ses illustrations apparurent sur et dans des magazines comme Life, Collier's et The Saturday Evening Post. En 1943, il apparut en couverture de "Américan Artist" étant ainsi reconnu comme un des meilleurs (et des mieux payés) des illustrateurs du monde la pub.
En 1956, Dorne a fait don de sa collection d'illustrations, croquis et autres à la Westport Public Library, ce qui représente 500.000 "objets" ! Cette collection y est toujours, et est très souvent consultée.
Retrouvez ici un florilège d'illustrations et de photos d'Albert Dorne ( trouvées sur le net dans la "Galerie de photos de Leifpeng")

Rockwell collabora  au film Samson & Delilah de Cecil B. DeMille avec Victor Mature et Hedy Lamarr.
Il réalisa une affiche qui ne fut pas gardée comme affiche définitive du film, mais qui fut utilisée pour la promotion du film.
Rockwell fit des séances photos avec Victor Mature, qui jouait le rôle de Samson, et, à partir des shoots, il composa son affiche. De plus, comme il officiait  au sein de la Famous Artists Course, dix des illustrateurs de cette école réalisèrent chacun une interprétation personnelle du sujet. Retrouvez ce document exceptionnel, les dix auteurs avec leurs Samsons !
Voici une ébauche du tableau de Rockwell, le tableau définitif se trouvant toujours dans la famille de Cecil B. DeMille.
Les affiches définitives s'inspirèrent beaucoup du travail de Rockwell.
 

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



               Magazines Index                  SEP Index                  INDEX PUBS
                  accueil                                                          Quoi de neuf sur le site? 
                  page précédente                                         page suivante                             CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site