sep16
                     1963 : 5 Couvertures     Index
                    accueil                                                     Quoi de neuf sur le site?
                    Page Précédente                                    
                                CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
                    Magazines Index                 SEP Index             INDEX PUBS
 
Cliquez sur le titre de chaque couverture pour agrandir celle-ci


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
 
A PROPOS DE
sep1938


Dans son livre   "Rockwell" , de Karal Ann Marling ( © Taschen 2006) l’auteur nous dit :
« On se rappelle le "Triple Self Portrait" de 1960 02 13. Dans la coin supérieur droit du tableau, des reproductions épinglées permettent de le situer aussi parmi les grands peintres : Dürer, Rembrandt, Picasso et Van Gogh, qu’il admirait profondément . Sans fausse modestie, il revendique une place à leur côté, dans la glorieuse tradition de l’art occidental.
Les journalistes demandaient toujours à Rockwell son avis sur l’art contemporain, comme si quelqu’un de démodé et conformiste comme lui ne pouvait que le qualifier d’abominable.
Mais, à leur grand étonnement, Rockwell manifestait toujours un vif intérêt et une grande admiration pour les "modernes", de Picasso à Pollock.
A cette époque, Rockwell suivait d’ailleurs des cours de peinture, aux côtés de peintres amateurs de Stockbridge, pour s’essayer à des styles plus libres que ne le permettait sa propre technique, élaborée un demi-siècle plus tôt.
 Il est aussi évident qu’il fut repris par son ambition de peindre des grands tableaux, au moment où les liens se relâchaient avec le Post. On a du mal à imaginer qu’il aurait pu surpasser "Shuffelton’s Barbershop" ou "Saying Grace". Il semble pourtant qu’il ait associé à ses "grands" tableaux une sorte de message d’une portée universelle.
( "The Golden Rule" de 1961 04 01 est le premier de ces grands tableaux )
Rockwell était devenu l’ami intime de deux psychiatres de la clinique d’Austen Riggs à Stockbridge, Erik Erikson et Robert Coles. Ceux-ci militaient avec passion pour le soutien psychologique des enfants et pour les droits civiques des Noirs Américains.
L’intérêt de Rockwell pour ces deux sujets – ajouté au refus systématique du Post d’admettre que tout n’allait pas bien aux Etats-Unis – le poussèrent à mettre fin à une collaboration de près d’un demi-siècle avec le magazine, alors en difficulté financière.
En 1963, il ne fait que des portraits en couverture du Post, dont un du Président John Fitzgerald Kennedy le 1963 04 06
Le 14 Décembre 1963, sa dernière couverture représentait le Président Kennedy, récemment assassiné. Le Post s'est contenté d'entourer de noir le portrait qu'avait fait Rockwell du candidat Kennedy  le 1960 10 29.
Et en 1964, Rockwell signait un contrat avec le magazine "Look" »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

319eme couverture #319 1963 01 19 Nehru (51 x 44,5cm)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

320eme couverture #320 1963 03 02 Jack Benny (26 x 23cm)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

321eme couverture #321 1963 04 06 JFK (? x ?cm)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

322eme couverture #322 1963 05 25 Nasser (? x ?cm)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 323eme couverture #323 1963 12 14 Kennedy Memorial (? x ?cm)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
 
A PROPOS DU
sep1921

Le lectorat du Post commença à décliner dans les années 50 et cela ne fit qu’empirer dans les années 60. On général, quand un magazine perd des lecteurs, on blâme la télévision, qui attire beaucoup de spectateurs et de publicitaires. Le Post avaient énormément de problèmes à retenir ses lecteurs. Les goûts du public changeaient, et le conservatisme du Post n’arrangeait pas les choses. Les nouvelles écrites par les auteurs du Post ne faisaient plus recette, et les nouveaux écrivains se tournaient vers d’autres magazines qui offraient plus d’argent et de reconnaissance. Pour essayer de s’en sortir, le Post traitait plus de sujets d’actualité et illustraient les articles et la publicité avec des photos, et non plus avec le travail des illustrateurs.

En 1967, la société propriétaire du Post, Curtis Publishing C°,  perdit un procès en diffamation intenté  par deux coaches de football américain qui avaient été accusés par le Post d’avoir truqué un match. Or le Post ne put jamais apporter les preuves de ce qu’il avançait et fut condamné à verser une indemnité de plus de trois millions de dollars. Un recours devant la cour suprême confirma la décision.

Les éditeurs s’étaient succédés. Après Ben Hibbs, Robert Fuoss resta quelques mois en 1962, puis Clay Blair le remplaça de 1962 à 1965. En 1965, ce fut William Emerson qui fut nommé éditeur.

Il essaya bien de sauver le Post, en injectant de l’argent frais. Il réduisit la diffusion de moitié pour proposer une meilleure qualité du magazine,  mais rien n’y fit. En 1968, le Post avait perdu cinq millions de $, et prévoyait d’en perdre au moins trois en 1969.

Le dernier N° du Post sortit le 8 février1969 et Emerson remercia tout le personnel pour son professionnalisme.

Le magazine fut relancé en 1971, avec Norman Rockwell en couverture. Ce n’était plus un hebdomadaire, mais il sortait quelques N° par an en reprenant parfois les couvertures de Rockwell ou de Leyendecker qui avaient fait son succès.

Il existe toujours, mais n'a jamais retrouvé le succès qui fut le sien pendant trois quarts de siècle....

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


                    accueil                                                     Quoi de neuf sur le site?
                    Page Précédente                                    
                                CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
                    Magazines Index                 SEP Index             INDEX PUBS



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site