Les Publicités 13ème partie

(Lowe Brothers Paints, Capitol Boilers, Goodyear Tires, Black Cat Hosiery, Mobilgas, Black Jack Gum, Ipana Toothpaste, Budweiser, Valspar Varnish )
                  accueil                                                          Quoi de neuf sur le site? 
                  page précédente                                         page suivante
                            CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
                  Magazines Index                SEP Index             INDEX PUBS                      Cliquez sur les liens sous les photos pour agrandir celles-ci !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


LOWE BROTHERS PAINTS             logos

      pubs 13
 1923 - Good for another Generation

La Lowe Brothers Company fut fondée en 1872 par Henry C. Lowe et Houston Lowe, à Dayton, Ohio. Ils commencèrent avec une petite boutique sur la E. 3rd Street, entre Jefferson et St Clair Streets.
Ils commencèrent par vendre les produits d’autres compagnies. Puis, en 1882, le nom changea en « Low Brothers Paint Company » et les deux frères commencèrent à produire leurs propres peintures en septembre 1893. La compagnie se fit connaître rapidement, et, grâce aussi à ses publicités ,sa notoriété devint énorme dans les années 20’. Le siège social resta à Dayton, mais d'autres usines ouvrirent dans le pays, et aussi à Toronto, au Canada.
Ils commissionnèrent Norman Rockwell en 1923 pour illustrer cette pub où le Papy, un certain Colonel Dandle, dit à sa femme, Mamy Dandle  que la protection de cette vieille horloge restera intacte pour la prochaine génération.
Papy peint, pendant que Mamy tient le pot de vernis… Une image typiquement « Rockwellienne », rassurante, paisible et bon enfant.
Regardez cette autre pub montrant une maison entièrement protégée par les produits "Lowe Brothers", même le shingle du toit !  (Carte postale publicitaire des années 20')
Lowe Brothers Paint and Varnish Company fut revendue dans les années 1960.

 
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

CAPITOL BOILERS          pubs 13
 
   pubs 13    pubs 13
 1929 Judge Vs Widow Anderson   1929 The Melody stilled by Cold

Les chaudières et radiateurs "Capitol Boilers and Radiators" étaient fabriqués par la "United States Radiator Company" dont le siège était au 139 Jefferson Avenue à Detroit, Michigan. Ils produisaient de nombreux appareils de chauffage.
De nombreuses campagnes de pubs accompagnaient la sortie des nouveaux produits, mais il faut dire que les publicités réalisées à la fin des années 20' étaient vraiment magnifiques.
En 1929, Rockwell fut approché par la société, et réalisa deux publicités pour elle.
The Melody stilled by Cold parut en Avril 1929 dans "Better Homes and Gardens", et dans le Saturday Evening Post le 1929 03 02 alors que Judge Vs Widow Anderson était parue dans le Post le 1929 02 02. 
C'est Fred Hildebrandt qui a posé dans le rôle de ce violoniste dont la "Mélodie est arrêtée par le froid"... ( Ami personnel de Rockwell, on l'a déjà vu, entre autres, dans The Milkmaid et Home from Vacation, et on le retrouvera à nouveau pour une couverture de 1939 , Sport )

 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


GOODYEAR TIRES                             logos         

          pubs 13
   1930 12 Think a moment ! Can you stop?

Charles Goodyear (1800-1860) est l'inventeur de la vulcanisation du caoutchouc. Bien qu'il déposa de nombreux brevets. Mais le brevet de vulcanisation a été "approprié" par Thomas Hancock avant qu'il ne puisse le déposer, et appauvri par les procès qu'il intenta, , il mourut dans la misère, couvert de dettes.
En 1898, près de quarante ans après la mort de Charles Goodyear, Frank Seiberling fonda la Goodyear Tire and Rubber Company nommée ainsi en l'honneur de Charles Goodyear.
Son célèbre dirigeable est connu dans le monde entier et apparait dans de nombreuses publicités. Goodyear est le 3ème fabricant de pneus au monde, venant après Bridgestone et Michelin.
Norman Rockwell fut engagé par Goodyear en 1930 pour produire cette publicité vantant les qualités du pneu Goodyear. Elle parut le 1930 11 15 dans le Saturday Evening Post, et dans le numéro de décembre de Country Gentleman de cette même année. C'est cette dernière que je vous présente ici, dégottée pour moi par mon amie Jen.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

BLACK CAT HOSIERY         pubs 13

 pubs 13
 1919 04 26 Flying the Kite
 
"Black Cat Reinforced Hosiery" était établie à Kenosha, dans le Wisconsin (Tout comme d'ailleurs, "Allen A Hosiery" dont vous pouvez voir les pubs de Rockwell sur la page Pubs 01 )
Samuel Thrall Cooper avait fondé sa société "ST Cooper & Sons" en 1876 et il créa la marque Black Cat Hosiery au sein de son groupe en 1897.
Retrouvez ici l'histoire de la compagnie Cooper.
Ces sous-vêtements pour toute la famille étaient réputés pour leur qualité et leur solidité. Black Cat était distribué dans tout le pays.
Rockwell fit plusieurs publicités pour Black Cat. Celle que je vous présente ci-dessus est répertoriée dans "NORMAN ROCKWELL ENCYCLOPEDIA" de Mary Moline (p.168) et dans "THE ADVERTISING WORLD OF NORMAN ROCKWELL" de D & M Stolz (p.28) mais est absente du "NORMAN ROCKWELL : A DEFINITIVE CATALOGUE" de L.N Moffatt. Aussi je vous la présente sous toute réserve, attendu que face à ces renseignements contradictoires de la part de spécialistes, on ne peut rien affirmer. Elle est non signée.
Par contre Rockwell avait déjà fait deux autres publicités pour Black Cat Hosiery.
La première, "Real Boys" parut dans le Post le 1917 08 25 et dans le Ladie's Home Journal de 1917 09.
Il est amusant de constater que cette publicité( Real Boy ) reparut en 1924 comme illustration d'une publicité pour "Allen A Hosiery" ce qui laisse à penser que les deux marques ont sans doute fusionné. Regardez les deux pubs ici ! Mais n'ayant rien trouvé à ce sujet, cela ne reste que pure supposition de ma part.
La deuxième, "For Children's Play" parut dans le Post le 1918 08 17.
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
MOBILGAS                                                                   logos

pubs 13                
                            1941 06 14 Her Hero !

En 1859, le "colonel" Edwin Drake fore le premier puits de pétrole à Titusville, dans l'état de Pennsylvanie.
Six ans plus tard, un charpentier, Matthew Ewing, qui était aussi inventeur,  trouva une méthode pour raffiner le pétrole en kérosène. Il persuada un épicier, Hiram Bond Everest, d'investir dans son projet. Mais la méthode de Ewing n'avait pas un meilleur rendement que les méthodes concurentes. Mais Everest remarqua que les résidus formait une huile de bonne qualité qui pourrait faire un bon lubrifiant.
Aussi, les deux associés brevetèrent leur découverte et créèrent la "Vacuum Oil Company" à Rochester, dans l'état de New York.
La compagnie fut vendue en 1879 à John D. Rockefeller, président de la Standard Oil Company.
La société d'Ewing continua à vendre ses propres produits sous le nom de Socony - The Standard Oil COmpaNY - à partir de 1922, et leurs produits s'appelaient Mobiloil, marque déposée en 1920.
La réputation de Mobiloil ne fit que grandir, car leur produit avaient étaient mêlés à nombre d'évènements, comme le record de vitesse de Barney Oldfield à Daytona, la victoire de Ralph De Palma à Indianapolis en 1915, le survol du Pôle Nord par l'amiral Richard Byrd en 1926, la lubrification du moteur de Charles Lindbergh lors de sa traversée de l'Atlantique en 1927, et la première traversée de l'Atlantique en avion par une femme, Amelia Earhart en 1928.
Encore aujourd'hui, Mobiloil lubrifie les sous marins nucléaires et les avions de ligne.
En 1955, "Socony" devint "Mobil".
En 1998, Mobil et Exxon trouvent un accord, et fusionnent dans ExxonMobil.

Dans les années 40, le logo de Mobil représentait un cheval ailé, et en 1941, Rockwell fut sollicité pour illustrer une publicité pour la compagnie.
Ce classique de la pub représentant une jument en admiration devant son héros, sorte de Pégase moderne, apparut dans le magazine Life du 1941 05 26 et dans le Post, le 1941 06 14.
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
 
BLACK JACK GUM                                      logos

 pubs 13
1920 Black Jack Gum

En 1869, le general mexicain Santa Anna - celui qui perdit la guerre du Texas, et le Texas - habitait dans le New Jersey. Il était en possesion d'une tonne de gomme mexicaine, qu'il comptait revendre pour avoir des fonds dans le but de reconquérir le pouvoir au Mexique. Il persuada son secrétaire, Thomas Adams, de lui acheter le stock.
Adams, qui était aussi photographe et inventeur essaya de vulcaniser la gomme, pour s'en servir comme subsitut au caoutchouc. Mais ses tentatives échouèrent.
Par contre, il avait remarqué que Santa Anna avait l'habitude de mâchouiller cette gomme, comme le faisaient les Mayas avant lui. Adams en fit bouillir un petit peu de cette substance dans sa cuisine, et inventa ainsi le chewing gum. Il en mit en vente un peu dans sa boutique pour voir si les gens en consommeraient, et devant le succès inattendu de son produit, il mit celui-ci en fabrication.
En 1871, Thomas Adams breveta une machine à faire la gomme et commença la production de masse. Son premier chewing gum était constitué de gomme pure et de sirop de sucre, sans additif de goût, mais il se vendit assez bien pour l'encourager à continuer. Il commença donc à expérimenter des gommes avec des parfums rajoutés et, en 1884 le "Black Jack Gum" apparut sur tous les étals des épiciers. Ce fut également le premier chewing gum à être présenté en tablettes, comme nous le connaissons toujours.
American Chicle avait été vendue en 1962 à la Warner-Lambert Company.
Black Jack Gum se vendit bien jusque dans les années 1970's, puis les ventes chutèrent et la production cessa. La marque entra dans le giron de Pfizer en 2000 et en 2002 elle fut rachetée par Cadbury Company. Et depuis, Cadbury Adams continue de fabriquer le fameux "Black Jack Gum", ainsi que d'autres marques comme Beeman's, ou Chiclets.
Norman Rockwell fut sollicité pour réaliser cette publicité parue en 1920 dans le Saturday Evening Post. Notez que le sport représenté par l'artiste  est une fois encore le baseball, définitivement le sport préféré de Rockwell.
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

IPANA TOOTHPASTE                 logos

 pubs 13
 1945 11 17 Ipana Toothpaste
 
 
A l'automne 1887, dans la ville de Clinton, état de New York, William McLaren Bristol et John Ripley Myers fondèrent la Clinton Pharmaceutical Company qui fabriquait une ligne de produits pharmaceutiques vendus directement aux officines de la région. La jeune société grossit rapidement, déplaça sa direction à Syracuse, puis à New York. Elle fabriquait des produits spécifiques comme Sal Hepatica et le dentifrice Ipana depuis 1901.
En 1923, Ipana commença à sponsoriser un programme sur la radio NewYorkaise "WEAF", The Ipana Troubadors. Ce sponsoring d'émission évitait le passage de pubs commerciales pendant les émissions, mais le nom d'Ipana restait en mémoire ! En 1928, ce programme se déplaça sur la "NBC" et s'arrêta en 1934, avec la fusion des Ipana Troubadours avec Fred Allen ' Hour of Smiles.
En 1945, juste après que la guerre se soit terminée, The Bristol-Myers Company, en association avec le Ministère de la Guerre et  celui du Réemploi commisionna Norman Rockwell pour sensibiliser les gens à l'accueil fait aux vétérans de la guerre. L'artiste créa six scènes  décrivant  les attitudes à ne pas avoir vis à vis de ces jeunes hommes retournant à la vie civile, ainsi Bristol-Myers s'assurait que les vétérans recevraient un bon accueil de la part de la population.
Dans les années 1950, une mascotte fut crée par Disney, "Bucky Beaver" et un slogan s'y ajouta :"Brusha... Brusha... Brusha. Get the New Ipana - it's dandy for your teeth!"
("Brossez... brossez... brossez. Procurez-vous le nouvel Ipana. C'est épatant pour vos dents")
Rappelez-vous, dans le film "Grease", Jan chantant et mimant le spot Ipana !!!
Bucky Beaver apparut dans des clips à la télévision et au cinéma, il eut un grand succès.
En 1989, Bristol-Myers Company fusionna avec Squibb Corporation pour devenir Bristol-Myers Squibb (Ensemble, nous pouvons vaincre) et est ainsi le 10 ème laboratoire pharmaceutique au monde.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
 
ANHEUSER-BUSCH (BUDWEISER) pubs 13
 
   pubs 13
 1934 07  When Gentlemen agree

En 1857, Eberhart Anheuser, un fabricant de savon qui avait émigré d'Allemagne en 1843, prêta de l'argent à un brasseur en difficulté à St Louis, état du Missouri. Malgré son aide, le brasseur fir faillitte, et Anheuser prit le contrôle de cette brasserie. En 1866, il laissa les rênes de l'entreprise à son gendre, Adolphus Busch, qui était représentant commercial pour la brasserie. Il développa rapidement l'affaire, qui s'appela Anheuser-Busch à partir de 1879.
L'emploi de la pasteurisation permettait d'envoyer la bière aux quatre coins du pays, et de nombreux wagons frigorifiques à l'effigie de la marque sillonnaient les états.
En 1876, une nouvelle bière sortit des brasseries Anheuser-Busch. Elle s'appelait "Budweiser" et était surnommée "The King of Beers".
Rapidement, une douzaine de brasseries fabriquèrent cette bière aux quatre coins du pays, mais c'est à St Louis, siège historique de la société qu'il y avait la plus grande.
En 1920 débuta la prohibition, et la société se dirigea par force vers la fabrication de boissons non alcolisées.
Mais en 1933, quand la loi abolissant la prohibition fut votée, Anheuser-Busch mit un point d'honneur à fêter cela en faisant livrer par un attelage de huit chevaux les premières caisses de Budweiser produites au Président Franklin D. Roosevelt ! L'équipage descendit Pennsylvania Avenue jusqu'à la maison Blanche, et cela fit une énorme publicité à Budweiser, et, après cet épisode, l'engouement des américains pour cette marque ne fit que croitre.
L'évènement est célébré tous les ans depuis, et s'appelle le "Clydesdales". Retrouvez-le ici, lors du Budweiser Shoot Out au Daytona International Speedway, course de qualification de la NASCAR pour les 500 miles de Daytona 2011.
Distribuée d'abord en bouteille de verre, Budweiser ajouta les canettes métalliques dès 1936 pour sa présentation.
En 1934, "The King of Beers" commissionna "The King of Illustration", Norman Rockwell, pour une publicité vantant le pouvoir de cette bière à sceller des accords entre les gens, "When Gentlemen agree" (Quand les gentlemen tombent d'accord). Regardez le chien ! C'est une des rares oeuvres de Rockwell où la signature n'est pas apparente.
Mais au fait, d'où vient le nom de "Budweiser"? Eh bien, c'est en 1876, après un voyage en Bohême (actuelle République Tchèque) en compagnie de son ami Carl Conrad, négociant en alcool, qu'Adolphus Busch développa une bière lègère "façon bohêmienne". Les bières de cette région prennaient le nom de la ville d'où elles étaient fabriquées, et on rajoutait le suffixe "er". Ainsi la bière fabriquée à Pilsen s'appelait "Pilsner".
Busch et Conrad ayant visité un ville appelée Budweis où l'on brassait de la bière depuis 1245 ont pensé qu'appeler leur bière "Budweiser" serait une bonne chose... et ça l'était !
Anheuser-Busch a plus de 50%du marché de la bière aux Etats Unis. En 2008, la société s'est associée au géant mondial InBev pour créer "le plus grand brasseur" du monde, Anheuser-Busch InBev
Budweiser est le principal publicitaire aux USA, et ses nombreuses pubs ont fait le tour du monde, et le tour du net. Le fameux cri de ralliement "Wazza" , déformation de "What's up" a fait rire de smillions d'internautes. Retrouvez quelques une des ces pubs ici, ici aussi, , encore là, et sans le "Wazza" à cet endroit et aussi ici! Et une autre là !
"Yo! What's up with you? What're you doing?
- Nothing ! Watching the game, having a Bud ! Waaaazzzzzaaaaaaa !!!!!"

Et celui qui ne dit plus "Wazaa!" maintenant, c'est Lance Armstrong dont le partenariat avec Anheuser-Busch ne sera pas renouvelé à la fin de la saison, suite au scandale que l'on sait. Un communiqué est tombé récemment sur les téléscripteurs...
Ca ne mousse plus du tout pour le Texan !...
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

VALSPAR VARNISH                        pub13

    pub13
  1923 Valspar is Hallowe'en-proof

On peut situer l'origine des peintures Valentine, dont Valspar est un des produits, au milieu du XIXème siècle, quand Lawson Valentine, un descendant d'immigrés français s'associa à Wadsworth, Nye & Co, une fabrique de vernis et peintures située dans le Connecticut.En 1852, ayant perdu son associé, il fonde la "Stimson & Valentine". Le nom changea plusieurs foisen fonctions des nouveaux associés, mais en 1864, il devint "Valentine & Co"
Il devint ensuite le principal fournisseur de vernis pour les fabriquants de véhicules (en bois, à l'époque) comme les dilligences, les carrioles...
( Voulant s'internationaliser, Valentine & Co traversa l'Atlantique, et, en 1925, s'associa aux établissements Lemoine pour former la "Compagnies des Vernis Valentine" qui se spécialisa dans les peintures automobiles, secteur alors en pleine expansion. Sous la présidence  d'Eugène Schueller, futur fondateur de l'Oréal, la société devint entièrement française, Valentine & Co ayant revendu ses parts en 1934.
Une des publicités pour Valentine en France était une adaptation de la chanson "Valentine" interprétée par Maurice Chevalier en 1924. A l'origine, les paroles disaient :
"Elle avait des tout petits petons, Valentine, Valentine
Elle avait un tout petit menton, Valentine, Valentine..."
qui furent transformées en
"Elle se vend en tout petits bidons, Valentine, Valentine
Elle se fait dans les plus jolis tons, Valentine, Valentine..."
Les peintures Valentine ont été rachetées par Dulux en 1984, puis par AzkoNobel en 2008
Fin de l'épisode français)

En 1870, la société s'installe à New York. En 1905, la société crée le vernis "Valspar". Son slogan,  "le vernis qui ne blanchit pas" sera son cheval de bataille pendant de nombreuses années, et le vernis sera rapidement dans toutes les maisons. L'expédition de Robert Peary  en 1909 au Pôle Nord, la fourniture de "Valspar" à l'armée américaine pendant la 1ère Guerre Mondiale, et le vol de Charles Lindbergh en 1927 feront beaucoup pour la renommée de la marque et contribueront grandemant à sa diffusion. De nombreux objets publicitaires firent leur apparition, et des brochures d'utilisation étaient disponibles. "Valentine & Co" participait aussi à des commémorations d'évènements et en profitait pour montrer son savoir-faire.
En 1960, Valspar se délocalise à Ardmore, Pennsylvanie.
En 1970, elle s'installe à Minneapolis, dans le Minnesota où elle est encore actuellement.
Depuis, Valspar s'est continuellement agrandie par l'acquisition d'autres établissementS, et est toujours en pointe aux Etats Unis.

En 1923, Norman Rockwell fut contacté pour produire deux publicités pour Valspar. La première, parue le 1923 02 17  est une reprise de la couverture de Life du 1922 03 23 "Don't say I said it !".
Sur la deuxième, celle ci-dessus, je crois bien que c'est l'ami Pop Fredericks qui tient le rôle du grand-père. En tout cas, il lui ressemble ! Une tradition d'Halloween veut que l'on attrape une pomme uniquement avec la bouche dans un récipient rempli d'eau. Et quoi de mieux qu'un baquet en bois qui ne fuit pas grâce au vernis "Valspar" ? Les gamins sont ravis, et Papy qui dégouline d'eau, n'en revient pas lui-même d'avoir réussi ! Mamie est la première à le féliciter, et même le chien est admiratif!
Elle est parue le 1923 10 27 et est un des grands classiques de la pub vue par Norman Rockwell.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤






                  accueil                                                          Quoi de neuf sur le site? 
                  page précédente                                         page suivante
                            CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
                  Magazines Index                SEP Index             INDEX PUBS



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site