CATALOGUES, BOOKLETS
2èmè partie
(Sharon Steel, Boston Children Hospital...)

         accueil
                              CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
      Magazines Index          SEP Index             INDEX PUBS     
CATALOGUES-BOOKLETS 1ère Partie
   
Cliquez sur les liens sous les photos (ou à côté) pour agrandir celles-ci 
!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

SHARON STEEL                   pubs 17

Voici un catalogue voulu par Sharon Steel, et réalisé par Norman Rockwell en 1967. Il comporte 14 illustrations. Après la dernière illustration, retrouvez la génèse de ce catalogue.

catalogs 
1967 The Men & Machines of Modern Steelmaking


catalogs catalogs
01 Shuttle Car - Andy Marchiney
Les ingrédients pour fabriquer l’acier viennent de la croûte terrestre. Pour s’assurer de la meilleure qualité dans la fabrication de l’acier, Sharon extrait son propre charbon et le transforme en coke d’une qualité métallurgique dans ses propres usines.

catalogs catalogs
02 Runner Man at the Blast Furnace - John Reichert
Le haut-fourneau convertit le minerai de fer en fer en lui adjoignant de l’air, du coke et du calcaire. Le métal en fusion est ensuite emmené vers le four pour être transformé en acier. Sharon, producteur d’acier utilise deux haut-fourneaux dans la même usine. Cela permet à la compagnie d’appliquer le même strict code de contrôle pour le fer que pour chaque étape de la fabrication de l’acier.

catalogs catalogs
03 Melter at Oxygen Furnace - Pat Lyden
Le four à oxygène utilise de l’oygène sous haute pression pour fondre des fragments d’acier, les mélanger avec le fer fondu, brûler les éléments indésirables, et amener le tout à une composition correcte  pour être versée à température. Seule Sharon, de toutes les compagnies de l’hémisphère ouest, utilise des fours à oxygène qui tournent rapidement pour un meilleur affinage de l’acier.

catalogs catalogs
04 Foreman at Electric Furnace - Johnson "Junior" Ragster
Le four à arc électrique génère très rapidement des très hautes températures. Il est d’abord utilisé pour l’acier inoxydable, et pour les alliages d’acier. Pour satisfaire la demande grandissante d’aciers encore meilleurs, Sharon, un des leaders de ce type d’aciers a considérablement agrandi son équipement de fours électriques.

catalogs catalogs
05 Vacuum Degaser Unit Operator - Bob Addicott
Sharon, un pionnier du dégazage par le vide possède ses propres unités de dégazage dans chacune de ses entités « oxygène et électrique ». Ces unités emploient un vide quasiment parfait pour extraire les gaz indésirables de l’acier en fusion. Cet affinage améliore la solidité de l’acier – un acier sans impuretés, et facilement aliénable.

catalogs catalogs
06 Roller at Blooming Hill - Earl Hoffman
La première étape du laminage pour transformer le métal en bandes et en feuilles et de réduire le lingot de métal en une plaque qu’on amène à la filière. Sharon se sert de l’une des plus grosses et plus puissantes de ce type dans tout le pays. Les aciers d’aujourd’hui, plus forts et plus résistants necessite davantage de puissance de la filière et des étapes suivantes.

catalogs catalogs
07 Sendzimer Mill Operator - Fred Greene
Le plus grand des haut-fourneaux de Sharon est un assemblage d’environ 400m d’équipements qui réchauffe la plaque de métal et changes ses dimensions pour la rouler en un long ruban d’acier aux parfaites dimensions. Cartes perforées, electronique et rayons X sont utilisés pour contrôler l’exactitude des opérations du four.

catalogs catalogs
08 Operator at Tendem Mill - Joe Kulesa
Le laminage à froid réduit la plaque d’acier d’avantage et lui donne une épaisseur encore plus précise. Le four de Sendzimir, un des plus grands et des plus puissants, lamine des alliages et de l’inox à des dimensions inusuelles.

catalogs catalogs
09 Hot Strip Mill Operator - George Kettler
Le double lamineur à froid est équipé de senseurs qui mesure constamment la tension de la bande de métal qui avance dans la machine et mesure son épaisseur, faisant immédiatement tous les ajustages nécessaires pour garder au métal la précision demandée par le client.

catalogs catalogs
10 Furnace Operator - William Cole
La première ligne d’acier enroulé à froid est l’œuvre de Sharon. Ce procédé révolutionnaire produit un rouleau d’acier absolument uniforme, au trempage constant tout au long de l’enroulement, et offrant la surface la plus propre jamais sortie d’une chaine d’enroulage.

catalogs catalogs
11 Foreman At Brainard Strapping Factory - David Richards
L’emballage est les des industries qui se développent le plus en Amérique, et la division de Sharon, Brainard Strapping située à Warren, Ohio aide cette croissance en développant spécialement des machines à sangler les rouleaux d’acier qui travaillent mieux et plus vite. Brainard  distribue également des sangles d’acier et de nylon, ainsi que tous les outils, accessoires et services nécessaires à l’emballage.

catalogs catalogs
12 Welder - Jim Rossetti
Une autre division de Sharon, Macomber Incorporated, située à Canton, Ohio, a conçu la poutrelle métallique à treillis qui est maintenant utilisée dans presque toutes les constructions légères et moyennes. Sharon a ensuite simplifié la méthode en assemblant des cadres métalliques avec une méthode exclusive pour joindre les structures. Plus récemment, Macomber  a développé un système modulaire de composants permettant de meilleures constructions en un temps plus court. Une structure Macomber met un toit sur le propriétaire plus rapidement que n’importe qui d’autre. En plus, il peut être aisément remodulé ou agrandi pendant toute la durée de vie de la construction.

catalogs catalogs
13 Tube Mill Operator - Calvin Martin
L’Union Steel Corporation of New Jersey, une division de Sharon, transforme l’acier inox de Sharon en tubes pour l’industrie chimique, le transport d’aliments, et le marché des produits de la mer. Le procédé exclusif employé par Union Steel permet des diamètres exacts et l’épaisseur d’un mur. Ce procédé donne également une finition brillante comme un miroir aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du tube. Union Steel produit aussi des ressorts d’acier de haute qualité, et d’autres spécialités d’acier étiré.

catalogs catalogs
14 Metallurgist - George Petropulos
Sharon développe constamment des nouveaux produits pour être au plus près des besoins de sa clientèle, et les aide pour concevoir leur processus pour faire de meilleurs produits. Les chimistes et les métallurgistes de Sharon sont toujours occupés, nuit et jour, à des contrôles de qualité rigoureux et ils échantillonnent et testent l’acier à tous les stades de sa production.


"QUAND M. ROCKWELL DESCENDIT EN VILLE"
 
Norman Perceval Rockwell était entre deux périodes de sa carrière quand la Sharon Steel Corp. le commissionna en 1966 pour une série de peintures destinées à une brochure qui parlait du nouveau laminoir qui avait couté 52M  $.
Il était plus connu pour son interprétation nostalgique de la vie Américaine qui illumina les couvertures du Saturday Evening Post pendant de nombreuses années, et il explorait de nouveaux types de sujet avec son style unique.
Rockwell, qui avait alors 72 ans, et sa femme Molly arrivèrent à Sharon en Avril 1966 pour  des repérages.Pendant les quatre jours de leur séjour, ils firent le tour de l’usine et interviewèrent les « costauds » qui deviendraient le sujet des peintures. Molly Rockwell avait un appareil photo pour capturer la lumière de l’endroit et les expressions des ouvriers pour que son mari puisse s’y référer plus tard, au moment de peindre les toiles dans son studio de Stockbridge, Massachusetts.
Ils étaient logés au Shenango Inn. Quand un reporter du Herald découvrit Rockwell marchant un soir, près de l’auberge, Rockwell lui dit qu’il était surpris de voir qu’à Sharon, les gens ne marchaient pas le soir après le repas pour aller à la rencontre de leurs voisins.
Il quitta la vallée chargé de documentation et excité après la découverte d’une « toute nouvelle atmosphère pour » ses talents artistiques.
Avant d’honorer son contrat avec Sharon, Rockwell venait juste de livrer au magazine « Look » quatre peintures relatives au « Peace Corps » après avoir visité leurs installations en Inde, en Amérique du Sud et en Ethiopie.
Il dit qu’il avait fait la rupture des scènes nostalgiques de l’Amérique, comme étant une ère révolue qui avait fait sa renommée.
Pendant une interview donnée à Sharon, il dit « Je ressens que la physiologie de l’Amérique a changé. La raison que les gens se rappellent de mes couvertures du Post est qu’ils se rappellent une autre partie de l’histoire de l’Amérique. Maintenant, c’est le Vietnam et les droits civiques qui interpellent les gens. »
Il dit aussi que le monde de 1966 est un monde différent rempli de tensions et d’excitation Son gros problème est que « les gens se rappellent des couvertures du Post, alors qu’il fait un travail complètement différent, maintenant. »
Après une vie à dessiner des visages de Yankees en Nouvelle Angleterre, Rockwell dit qu’il a trouvé tous les « vrais hommes » à Sharon Steel et que cela lui donne l’impression de se réveiller.
Rockwell semble ébahi quand le métal en fusion sort du haut-fourneau et se retrouve dans les louches qui attendent. « Cétait comme visiter l’enfer »  dit-il.
Edwin Sowers, qui était le responsable des relations publiques et de la publicité à Sharon Steel s’occupa du contrat de Rockwell. Il dit qu’à cette époque, Sharon cherchait un illustrateur de qualité pour donner de Sharon l’image d’un producteur d’acier de qualité.
Rockwell ne peignit que les personnages, la réalisation des décors étant dévolus à Tony Dennison, un illustrateur de Cleveland.
D’après les archives de Sharon, le concept original était « Norman visite un laminoir moderne ». L’idée rappelait celle du tour du Monde réalisé pour Panam, où chaque étape était détaillée. Le programme de Rockwell était ardu, car il voulait une foule de détails en rapport avec les équipements utilisés. L’accord sur la collaboration artistique se mit en place, et il fut convenu que Rockwell s’occuperait des personnages de Sharon Steel , et les illustrations traiteraient de 14 différentes activités de l’usine.
Rockwell fournit les toiles, et Dennison envoya ses croquis à Rockwell. Celui-ci lui indiqua où il voulait placer ses personnages et renvoya chaque toile à Dennison. Sharon valida chacune des illustrations de Dennison et les renvoya à Rockwell pour y incorporer les personnages.
Les 14 peintures mesurent chacune 30" x 23" . Elles sont réalisées à l’huile. Les arrière-plans se fondent dans le blanc de la toile initial, et les signatures de Rockwell varient du bloc habituel "Norman Rockwell" aux simples initiales "N.R"
Le fascicule "Men and Machines" mesure 9" x 12". Il contient les 14 reproductions en couleurs. Le texte raconte comment les hommes de Sharon conjuguent leurs talents et comment est produit un acier de la meilleure qualité.
Ce fascicule fut un réel succès et les illustrations furent utilisées à partir de 1968 comme des publicités qui parurent dans le magazine « Fortune » ou pour les rapports annuels de la société. Elles furent aussi reproduites et offertes en cadeau aux clients.
Pour ses 14 tableaux, Rockwell fut payé 12 000 $ et Dennison reçut 5 000 $.
Pendant de nombreuses années, les peintures furent disséminées dans les différents bureaux administratifs de Sharon, puis elles furent regroupées en 1969 au siège de la société à Miami Beach, dans le bureau de William Posner, alors président du groupe.
En 1987, Sharon Steel fut mis en banqueroute, mais Posner refusa de rendre les peintures. Un procès le força à les restituer, il fut également condamné , pour évasion fiscale, à 6 Millions$ d’amende et 5000 heures de travaux d’intérêt général !
Seulement 13 des tableaux furent restitués, le 14ème demeurant à ce jour introuvable.
En plus de ces 14 peintures, Rockwell fit également le portrait de Donald Sease, qui était le Président de Sharon Steel à cette époque, et celui de George Robinson, Président de Teledyne Ohio. (Malgré mes recherches, je n’ai pas trouvé d’illustrations de ces deux portraits à vous montrer, désolé !)

J'ai traduit l'essentiel d'un document (non signé) trouvé sur le Web pour rédiger cet article. Des photos en noir et blanc incluses dans ce document et reproduisant les 14 illustrations m'ont également permis de vous donner les noms des 14 ouvriers qui ont posé pour ce livret. Je ne les ai pas reproduites ici, car elles sont de mauvaise qualité. Sur le livret, en face chaque illustration, un texte explique les tâches de chacun. Ce sont ces textes que j'ai reproduits et traduits sous chaque photo. J'espère que, comme moi, vous en aurez plus appris sur la métallurgie des années 60's.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

"ACCIDENT HANDBOOK " LIVRET POUR LE
BOSTON'S CHILDREN HOSPITAL
      divers nr

divers nr  1962 Accident Handbook

L'aura de Rockwell était telle que beaucoup de sociétés ou d'institutions voulaient une illustration de Rockwell pour certains de leurs ouvrages. Car Rockwell rassurait et avait un regard sur la vie qui plaisait à tous.
C'est ce que fit le Boston's Children Hospital en reprenant une illustration de Rockwell qui était parue le 1939 09 02 "Marbles Champion". Quoi de mieux que trois enfants jouant aux billes?
Créé en 1869, voici une photo de l'hopital datant du début du siècle dernier.
Cet hôpital est spécialisé dans les soins pour enfants et a développé un laboratoire de recherches mondialement connu. Cet établissement a reçu deux Prix Nobel, par le biais de deux de ses médecins, John Franklin Enders en 1954 pour sa mise au point du vaccin contre la polyomyélite (il a également mis au point le premier vaccin contre la rougeole en 1960) et Joseph Edward Murray en 1980 pour ses travaux sur l'immunologie.
Ce petit livret, qui date de 1962, donne des conseils pour les premiers soins à donner en cas de noyade, de morsures, de brûlures, d'empoisonnement, de fractures, d'ingestion de corps étrangers, de coupures et de plaies à la tête ! Il coûtait 25 cents.
Et si Rockwell est sur la couverture, vous pouvez être sûrs que ce fascicule était en bonne place dans beaucoup de foyers américains...
 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


CATALOGUES-BOOKLETS 1ère Partie
   accueil
                              CONTACT : SERGIO     E-mail : lescinqs_nr@hotmail.fr
      Magazines Index          SEP Index             INDEX PUBS    


 
Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site